Le 12 Septembre 2017 appel journée action nationale interprofessionnelle de grève et de mobilisation

Ensemble & Solidaire – UNRPA appelle à la journée d’action nationale interprofessionnelle de grève et de mobilisation

Baisse de l’APL : les plus démunis taxés !

Augmentation de la CSG sur les pensions : faire payer aux retraités la pseudo augmentation des salaires.

Pour baisser les impôts des plus riches, comme l’Impôt Sur la Fortune, le gouvernement Macron s’apprête à voter une déduction d’impôts de 4,5 milliards d’euros pour les quelques centaines de milliers de foyers les plus aisés.

Pour “équilibrer les comptes”, le gouvernement a choisi de frapper les classes populaires : entre autres, de réduire de 5 € mensuels l’APL de plus 6 millions des ménages les plus modestes, parmi lesquels la grande masse des retraités dont 2/3 des femmes retraitées qui ont une pension inférieure au seuil de pauvreté. Quel mépris !

Pour augmenter le pouvoir d’achat des salariés, sans qu’il en coûte un euro aux patrons, le gouvernement Macron augmente la CSG de 1,7% sur les pensions supérieures à 1200 € mensuels ! Ces sommes supplémentaires prélevées sur les pensions seront utilisées pour compenser la suppression des cotisations chômage et maladie actuellement retenues sur le bulletin de paye des salariés. Du coup, un salarié dont le salaire mensuel BRUT est de 2000 €, percevra 32,50 € de plus à la fin de chaque mois. Le retraité à 2000 € BRUT par mois, verra sa pension diminuer de presque autant. Les patrons de grands groupes tels LVMH, Oreal, Dassault, Altice-Telecom…dont les fortunes cumulées et en augmentation, s’élèvent à 118,5 milliards d’euros, n’auront à dépenser un sou pour cette soi-disant augmentation des salaires !

Prendre dans les poches des retraités pour donner aux salariés est la manière la plus odieuse de vouloir opposer les jeunes et les salariés aux retraités !

Refusons de payer à la place des patrons !