Le croisement de l’histoire collective et des histoires individuelles

Le croisement de l’histoire collective et des histoires individuelles a caractérisé les ateliers citoyens.

Le fil conducteur….

depuis 2010 : « renforcer le lien social et la mixité des âges…tisser des liens en récréant des expériences de « faire ensemble »…investir l’environnement social dans un cadre sécurisant et valorisant pour les personnes âgées…développer l’esprit critique pour être « habitants à part entière » et dire nos intérêts communs et collectifs

.ce fil conducteur traverse les nombreuses activités…

différentes sensibilités et centres d’intérêts coexistent dans ce projet donnant lieu à des actions et des objectifs multiples. Le point commun voulu est que chaque participant y trouve son entrée en matière de redynamisation personnelle et de citoyenneté active.

…c’est ainsi que……

après les deux expos photos « un certain regard par les habitants» réalisées en 2011 et 2012,

les « regards croisés, mots et mémoires des habitants » ont été le cœur en 2013 d’« images de mémoires » projet porté par l’association Voix Andalouses et « Padamoq (pour agir dans mon quartier) » qui ont ouvert le chemin à la rencontre entre les personnes âgées et les jeunes.

Puis, « regards croisés, mots et mémoires des habitants » en 2014, avec plusieurs moments forts parmi lesquels  « la visite-enquête dans la rue des Amandiers » avec des élèves et trois enseignants du collège Doisneau, et l’émission de radio (Radio Clype) avec interviews croisées. Mais aussi « les visites croisées sur le thème des coopératives dans le 20è » en partenariat avec le collectif Transition 20, et «la ZAC des Amandiers» avec l’urbaniste Robert Héritier, ainsi que le « voyage historique » animé par Denis Goguet et proposé pendant la fête de quartier des Amandiers en juin 2014.

…… les récits de vie  recoupent les grands passages de l’histoire contemporaine et de la mémoire collective.

2013-2014

Les débats publics, dès « l’hommage aux victimes du 17 octobre 1961 », en passant par le film « Comme un seul homme » et les réfractaires à la guerre d’Algérie se sont prolongés autour de «souvenirs de familles immigrées habitant le quartier des Amandiers » dans les années 40-50 » et de « la condition des immigrés de nos jours ».

Mais nous avons proposé aussi des rencontres-débat d’intérêt social, « contre la reforme des retraites » et « contre l’austérité » animés respectivement par Bernard Friot et Gérard Filoche,

2014-2015

Pièce de théâtre d’après Franz Fanon, au théâtre Tarmac le 6 décembre 2014. 

Rencontre débat avec l’éditeur Nils Andersson sur son « livre noir de six années de guerre en Algérie » le 3 mars 2014 .

Rencontre débat autour de Rosa Luxembourg « une pensée et une action contre la guerre » le 15 mai 2014.

« Hommage à Claude Voisin-soldat du refus-broyé par la guerre d’Algérie » habitant la rue des Amandiers dans les années 50,  le 30 avril 2014.

« Témoignage d’immigration d’une femme sénégalaise habitant Belleville » : vidéo en partenariat avec Canal Marche en juin 2014.

Rencontre débat avec l’écrivain Erri De Luca sur son livre « La parole contraire » le 26 mai 2015.

Rencontre débat avec « nos voisins, les migrants résident le foyer ADEF-Troën » le 23 mai 2015.