Edito du 3 avril 2014

Édito

200 personnalités : responsables syndicaux, associatifs et politiques, mais aussi acteurs du monde de la culture, des arts et du sport, ont signé un appel pour une grande marche nationale le 12 avril 2014 à Paris.

Une marche contre les politiques d’austérité et pour exiger l’abandon du pacte de responsabilité.

(en  ligne de mire, la sécurité sociale, les services publics et … nos retraites).
Mais aussi l’espoir d’un rassemblement nouveau pour des alternatives et une juste redistribution des richesses.

Le site de l’initiative unitaire :
www.marche12avril.org

Atelier du 2 avril 2014: Kant

Dans la suite de notre réflexion sur le temps, nous avons choisi un texte de Kant, extrait de la Critique de la Raison Pure, qui pose, et fonde, le temps comme une des deux “formes à priori de la sensibilité”, le temps étant la “forme interne” à l’opposé de l’espace qui est la “forme du sens externe”. (voir texte plus tard).

Ce texte a été analysé et discuté avec Janie

Compte-rendu de Claudine.

Le texte de Kant, le temps comme forme a priori de la sensibilité, insistait :

1) sur le caractère interne du temps, et établissait une subjectivité, mais pas individuelle, une subjectivité de l’humanité, commune aux sujets humains. Cette présence interne du temps est liée à une intuition sensible,

2) sur le caractère à priori, avant toute expérience, du temps : même s’il se révèle avec. En cela, Kant s’oppose aux empiristes comme Locke et Hume, pour qui l’expérience construit, peu à peu, le temps. Une discussion nous a aidé à préciser le sens non chronologique de “avant”.

3) sur le caractère “linéaire” de l’axe-temps. Kant, comme presque tous les autres philosophes, est obligé d’utiliser la métaphore de l’espace dans la mesure où on ne peut s’empêcher de figurer le temps par une ligne.

Bien qu’assez abstrait, le passage de Kant a donné lieu à une discussion très vive où chacun racontait son expérience du temps, et les aléa de sa mémoire : impression de “déjà vu”, expérience d’arrêt du temps, de retour des moments passés et de spirale de la durée, de changement de rythme dans le vécu, etc. Et aussi “qu’est-ce que l’instant ?”‘, l’instant présent, coincé entre l’immédiat passé et le futur immédiat.

On a bien regretté de ne pas avoir pris de notes!

 

Fête des Amandiers

Retour sur la fête de quartier des Amandiers du 2 juin 2013

Pour faire connaitre le projet de jardin partagé dans le quartier et inciter des habitants à se joindre à la démarche, le groupe d’habitants rattaché à l’association U.N.R.P.A a réalisé et tenu un stand à la fête du quartier des Amandiers le 2 juin 2013.

Le stand a eu beaucoup de succès, un certain nombre de personnes ont indiqué leur intérêt pour participer au projet de jardin et ont laissé des coordonnées pour être contactées.

Stand fête

Naviguer sur Internet avec le clavier

Utiliser les raccourcis-clavier, c’est utiliser des combinaisons de touches sur le clavier pour remplacer l’utilisation de la souris.

C’est particulièrement pratique quand on a du mal à manipuler finement la souris.

Sur Internet

Dans votre navigateur, utilisez le raccourci Ctrl + L  pour saisir l’adresse d’un site Web dans la barre d’adresse, ou le raccourci Ctrl + K pour effectuer une recherche dans la barre de recherche en haut à droite.

Ensuite, vous n’avez qu’à appuyer sur Tab pour sélectionner le premier résultat.

Vous pourrez alors utiliser le flèches du haut et du bas pour passer d’un résultat à l’autre.

Appuyez sur la touche Entrée pour entrer sur le site Internet sélectionné.

Pour naviguer vers la page précédente ou la page suivante,
utilisez les raccourcis Alt +  ←  et Alt + → .

C’est peut-être un peu dur à retenir au début, mais après, il paraît que c’est que du bonheur!

Comment profiter de votre temps libre cet hiver ?

BRASSAI “Pour l’amour de Paris” : exposition gratuite à l’Hôtel de Ville de Paris jusqu’au 8/03/2014 – Salle St Jean – tous les jours sauf dimanche et jours fériés – de 10h à 19h.

L’institut des Cultures d’Islam Goutte d’Or est ouvert au 56, rue Stephenson (18è)Propose des cours d’Arabe, de calligraphie, mais également des projets culturels et des expos. Sans oublier la possibilité de se détendre dans son hammam et de déguster un bon thé à la menthe.

Cinéma : un jeudi après-midi par mois, le Louxor, 170, Bd Magenta (10è) organise son Université populaire – Pour connaître le programme tel : 01 44 63 96 96 – www.cinemalouxor.fr

Musée de l’Histoire de l’Immigration – Palais de la Porte Dorée
Métro : 8 – tram 3A -porte Dorée : Exposition jusqu’au 27 avril 2014 “Des Histoires dessinées entre ici et ailleurs” – Bandes dessinées et immigration 1913-2013.

Atelier du 4 décembre 2013 (Arendt) et suivants

Mercredi 4 décembre, nous avons tenu l’atelier philo , en continuant de lire un texte présenté dans la séance précédente par François : la condition de l’homme moderne, de Hannah Arendt . C’est Claudine qui faisait hier  la présentation. les deux premier compte-rendus suivront: le premier a été fait par Claudine et Irène, le deuxième sera écrit par Janie et Eva.

Eva nous a présenté son livre ” Ceux du fond de la classe” Toute sa vie d’institutrice  rebelle, qui résiste aux autorités administratives , et très engagée, sera retracée, reprise en compte rendu par François, qui également apporte, la fois suivante des textes de Marx des Manuscrits de 1844, qui s’imposaient pour illustrer et commenter le récit d’Eva. Et le mercredi 12, un petit “atelier intermédiaire” a décrypté, en détail et ligne par ligne, une partie des textes apportés par François.